Le Ministre d'Etat expose à Genève les efforts du Royaume en matière de lutte contre la torture

Intervenant lors de l’évènement parallèle organisé par l’initiative pour la Convention de lutte contre la torture (CTI) à Genève sous le thème : « Mise en œuvre de la Convention contre la torture : institutions de l'État, procédures et meilleures pratiques », le Ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme et des relations avec le Parlement, M. El Mostapha RAMID, a mis en exergue l’arsenal juridique national permettant de s’attaquer à cette question de manière professionnelle et dans le plein respect des droits de l'Homme. Lequel arsenal a été récemment renforcé par l’adoption de la loi réglementant l’exercice de la médecine légale. Le Ministre d’Etat a également souligné l’importance de l’approche préventive, évoquant le partenariat conclu entre le Conseil national des droits de l'Homme et l'Institut Danois contre la Torture DIGNITY pour la mise en place d'une coopération technique en matière de monitoring des aspects liés à la santé dans les lieux de privation de liberté. Cette approche préventive consolidée par le Ministère Public qui a récemment élaboré un guide adressé aux juges et aux différents personnels de la justice, relatif à la lutte contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, a-t-il indiqué. Le Ministre d'Etat a néanmoins rappelé que la ratification de la Convention contre la torture demeure insuffisante si ses dispositions ne sont pas respectées sur le terrain ; ce qui requiert de la part des États parties une forte volonté politique afin d'engager des chantiers de réforme de longue haleine avant de pouvoir disposer d’un système efficace susceptible de prévenir et de lutter contre la torture. Cette rencontre, qui a vu la participation de nombreux experts internationaux, a été l'occasion d'échanger sur les bonnes pratiques en la matière. A ce titre, les Ministres des Affaires étrangères de l'Indonésie et du Danemark, ainsi que l'Ambassadeur Représentant permanent du Ghana auprès de l'Office des Nations Unies, ont débattu avec le public les expériences de leurs propres pays en matière de lutte contre la torture. Ci-après le texte intégral du discours de M. le Ministre d'Etat à cette occasion:

Lire d'autres actualités

toutes les actus

Le Maroc élu au Comité des Nations Unies contre la Torture

Le candidat du Royaume du Maroc, M. Abderrazak Rouwane, a été élu à l'un des cinq sièges vacants du Comité des Nations Unies Contre la Torture (CAT), pour la période 2022-2025, a annoncé...

Sahara marocain: publication d'un guide pratique sur les mécanismes consultatifs de plaidoyer civil dans les foras internationaux

Le Ministère d'Etat chargé des Droits de l’Homme et des relations avec le Parlement vient de publier un guide pratique sur les mécanismes consultatifs parallèles de plaidoyer de la société...