Le Maroc soumet son rapport préliminaire sur la mise en œuvre de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées

Le Maroc a soumis son rapport préliminaire sur la mise en œuvre de la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées, a indiqué, mercredi, le ministère d’État chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement.

Dans un communiqué, le ministère a précisé que le Maroc a remis son rapport préliminaire au Comité des Nations Unies sur le suivi de la mise en œuvre de cette convention, en attendant sa programmation pour débat et dialogue interactif.

Et d’ajouter que ce document, à l’instar des autres rapports nationaux, a été élaboré selon une approche participative et un processus consultatif lancé par le ministère d'État chargé des droits de l'homme et des relations avec le Parlement, auquel ont pris part tous les acteurs concernés issus des secteurs gouvernementaux, des institutions nationales, de la société civile et des deux Chambres du parlement.

Ainsi, le projet de rapport préliminaire a été présenté et partagé, et son contenu enrichi par les observations et suggestions de toutes les parties participantes à ce processus, que ce soit à travers des réunions de coordination ou de communication et de consultation organisées par le ministère d’État avec les associations de la société civile et les commissions de Justice, de la Législation et des Droits de l'homme des deux Chambres du Parlement, a souligné la même source.

Et de noter que ce document préliminaire est le troisième rapport national du genre soumis par le Maroc en deux ans, après avoir présenté le rapport périodique valant 5ème et 6ème rapports, relatif à la mise en œuvre de la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes et le rapport national combiné des 19è, 20è et 21è rapports, relatif à la mise en oeuvre de la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale.

Lire d'autres actualités

toutes les actus

Le Maroc réélu à la Commission du droit international de l'ONU pour la période 2023-2027

Le Royaume du Maroc a été réélu, en la personne du Professeur Hassan Ouazzani Chahdi, à la Commission du droit international pour la période 2023-2027, lors de l’élection tenue le 12...

Lancement d'un "examen spécial" d'évaluation et de communication sur des allégations de violations des Droits de l'Homme

Le Délégué interministériel aux droits de l’Homme a annoncé, mardi, le lancement d’un "examen spécial" qui vise à réaliser une action d'évaluation et de communication à propos des...